Sign Up

Sign In

Forget Password

Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link and will create a new password via email.

You must login to ask question.

Chapelle des Cyclistes
CultureLandesNouvelle AquitaineSud-Ouest

Dans les Landes, les sportifs aussi ont leurs chapelles !

Profondément ancré dans les pratiques locales, le sport participe grandement à constituer la culture aquitaine et plus largement la culture « sud ouest » : surf, tauromachie, pelote basque, rugby, ski…

L’Aquitaine est bel et bien une terre de compétition et de performance, mais pas seulement : elle vénère ses sportifs, ambassadeurs des valeurs de dépassement de soi, de camaraderie, de solidarité ou encore de bravoure. Dans les Landes, des lieux de culte, véritables sanctuaires sportifs, rendent honneur aux sports ainsi qu’aux hommes qui les pratiquent ou les ont pratiqués avec brio.

Partons pour un pèlerinage un peu spécial (dans un rayon de 30 km autour de Mont-de-Marsan), à la découverte de trois chapelles, toutes dédiées à la Vierge Marie mais pas uniquement…

La chapelle Notre-Dame du Rugby

Chapelle du RugbyA Larrivière-Saint-Savin tout d’abord, la chapelle Notre-Dame du Rugby est logée au creux d’un bois, au sommet d’une petite colline. L’édifice a été construit au XIXème siècle à l’emplacement d’un ancien oratoire romain, mais il est vite abandonné. Ce n’est que dans les années 1960 qu’il sera réhabilité en chapelle dédiée à l’ovalie : en effet, à l’initiative de l’abbé Michel Devert, la chapelle deviendra un véritable sanctuaire du ballon ovale en hommage à trois rugbymen dacquois, Jean Othats, Emile Carrère et Raymond Albaladejo, tragiquement disparus dans un accident de voiture en 1964. La chapelle devient alors un lieu de prière et de recueillement dédié au monde du rugby « pour veiller sur ses rudes gars, les protéger du mal, les aider dans leurs difficultés » selon l’abbé Devert lui-même.

Des maillots de joueurs du monde entier, des trophées, des vitraux mêlant références chrétiennes et rugbystiques, une statue de la Vierge au Rugby : autant d’ingrédients surprenants qui composent la singularité du lieu.

.embed-container { position: relative; padding-bottom: 56.25%; height: 0; overflow: hidden; max-width: 100%; height: auto; } .embed-container iframe, .embed-container object, .embed-container embed { position: absolute; top: 0; left: 0; width: 100%; height: 100%; }

La chapelle Notre-Dame de la Course landaise

Notre-Dame-des-CyclistesReprenons la route jusqu’à notre deuxième étape : escale à Bascons, au lieu-dit Bostens plus précisément, où siège la chapelle Notre-Dame de la Course landaise. Dévouée à la gloire des sauteurs et écarteurs, appelés localement coursayres, la chapelle présente un intérieur plus sobre que la chapelle Notre-Dame du Rugby, mais non dépourvu de curiosités.

En première ligne : l’autel soutenu par un frontal de vache en bois, une Vierge posant sa main sur l’épaule d’un coursayre blessé, ou encore un vitrail illustrant un écart. Enfin, les plaques commémoratives célébrant les grands noms de la course landaise qui ponctuent le chœur de la chapelle imposent au visiteur déférence et humilité.

Egalement situés à Bostens, le Musée de la Course landaise, le monument aux morts de la Course landaise et le mémorial en hommage à l’écarteur landais Bernard Huguet, viennent constituer avec la chapelle un véritable site dédié à la tauromachie gasconne.

La chapelle-musée Notre-Dame des Cyclistes

Chapelle des cyclistesNous terminons notre périple à Labastide d’Armagnac, où la chapelle-musée Notre-Dame des Cyclistes, située au lieu-dit Géou à quelques kilomètres du bourg, offre à voir à ses visiteurs une collection de vélos, maillots et autres médailles déposés par les grands champions du cyclisme. C’est la chapelle italienne « la Madonna del Ghisallo » lieu de pèlerinage des cyclistes italiens, qui donna l’idée à l’abbé Joseph Massie de réhabiliter la chapelle de Géou en sanctuaire du cyclisme. L’abbé, passionné et fervent pratiquant de ce sport (il a effectué 6 fois le pèlerinage jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle, emmenant avec lui des compagnons de voyage âgés de 12 à 74 ans) a ainsi pu inaugurer la chapelle le 18 mai 1959. Un vitrail, œuvre de l’ancien champion de France, Henri Anglade, rend hommage à ce prêtre disparu en 1999.

Par foi, par passion du sport ou par simple curiosité, ces chapelles sont des lieux qui méritent le détour car elles expriment, à travers les destins exceptionnels de leurs sportifs et du culte qui leur est voué, l’attachement des landais à ce qui constitue un élément fondamental de leur culture.

.embed-container { position: relative; padding-bottom: 56.25%; height: 0; overflow: hidden; max-width: 100%; height: auto; } .embed-container iframe, .embed-container object, .embed-container embed { position: absolute; top: 0; left: 0; width: 100%; height: 100%; }

Bientôt une quatrième étape à ce pèlerinage ? En effet, depuis plusieurs années, un projet est en gestation à Castel-Sarrazin pour restaurer et transformer la chapelle du Bourcot en une chapelle dédiée au basket. Affaire à suivre donc !

Crédits photos : Région Aquitaine

Summary
Dans les Landes, les sportifs aussi ont leurs chapelles !
Article Name
Dans les Landes, les sportifs aussi ont leurs chapelles !
Description
Dans les Landes, des lieux de culte, véritables sanctuaires sportifs, rendent hommage aux sports et aux hommes qui les pratiquent ou les ont pratiqués.
Author
Si le coeur vous en dit, votez pour cet article - (14 votes)

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz
Myriam Drouet

Aquitaine numérique : secteur tourisme, francophonie, services à la personne