Passion Aquitaine

La Drôle d’Épicerie collaborative a besoin de vous pour ouvrir à Angoulême !

La Drôle d’Épicerie collaborative a besoin de vous pour ouvrir à Angoulême !
localisation-aquitaine Charente
date de publication05.11.2017
auteurLoladraloug
Nombre de vuesLu 180 fois
Passion AquitaineSud-OuestInitiatives → La Drôle d’Épicerie collaborative a besoin de vous pour ouvrir à Angoulême !
À l’heure où il est nécessaire pour la pérennité de notre environnement et de notre santé de revoir nos modes de consommation, de + en + d’initiatives concernées par ces problématiques fleurissent petit à petit ! Nous vous présentons un de ces projets en pleine éclosion, dans le centre ville d’Angoulême.

L’idée vient du couple Pauline et Raphaël, 29 et 33 ans, lassés de leurs emplois dans la grande distribution et l’industrie alimentaire qui ne correspondaient pas à leurs valeurs et centres d’intérêts, qui ont décidé de créer leur propre emploi sur mesure. Et oui c’est possible !

Un tiers-lieux collaboratif regroupant plusieurs activités

Déjà sensibles et engagés au quotidien en faveur du respect de l’environnement, de la consommation responsable, des circuits courts, des mouvements alternatifs et bienveillants, du partage et de la solidarité… C’est à partir de ces critères qu’ils décident de monter un tiers-lieux intitulé « La Drôle d’Épicerie », regroupant plusieurs activités :

  • La première, vous l’aurez déduit est une épicerie générale de quartier, pas comme les autres car celle-ci est sans emballages ! Puisque les contenants et autres emballages sont aussi énergivores à fabriquer qu’à détruire (lorsqu’ils ne sont pas simplement enfouis sous terre), et bien la Drôle d’Épicerie à décidé de s’en passer ! Place au vrac, c’est donc à chacun d’amener dans son panier ses boîtes et bocaux vides à remplir de la juste dose ! Écologique et économique !

Et même doublement écologique, puisqu’ici on limite autant les déchets que les kilomètres ! Chacun des produits sélectionnés d’après des critères éthiques proviennent de la région, et d’après de petits producteurs, créateurs, artisans avec qui un véritable lien a été établi au cours de l’aventure !

  • Après avoir fait le tour de l’épicerie vous pourrez faire une petite pause gourmande dans l’espace salon de thé/ petite restauration ! Pauline vous y accueillera avec un thé, café ou petit plat issu des produits locaux de l’épicerie. Vous êtes végétarien, vegan ou «  gluten-free  » ? Pas de soucis, ici on pense à vous aussi !
  • Les bocaux remplis, le ventre aussi, vous pouvez ensuite passer à «  l’atelier des partages  » assister ou bien même animer une activité ! Un cours de yoga, un ciné-débat, un atelier fabrication maison de produits d’entretien, un groupe de parole, un café citoyen, un atelier musical… 25m2 pour échanger, partager, découvrir, s’ouvrir, s’initier…
  • Et pour les plus sérieux qui voudraient travailler, un espace plus calme et silencieux vous est destiné. Idéal pour les freelance habituellement isolés, les étudiants qui voudraient réviser, ou autres professionnels ayant besoin d’un bureau hors de la maison, un espace de coworking et une salle de réunion sont également à disposition dans ce tiers-lieux.

Sympa n’est ce pas ? Mais l’originalité du projet ne s’arrête pas là !

La Drôle d’Épicerie n’est pas une entreprise classique, Pauline et Raphaël ont fait le choix de créer une SCIC ; une Société Coopérative d’Interêt Collectif. Ici pas de patron, pas de hierarchie mais plusieurs coopérateurs qui dirigent le lieu de façon démocratique !

Futurs clients, professionnels, fournisseurs, habitants du quartier, producteurs, associations… différents profils ont rejoint la Drôle d’Épicerie pour différentes raisons; y faire ses courses, soutenir une initiative en accord avec ses valeurs, y travailler, placer son argent, contribuer au développement d’une économie sociale et solidaire, partager une aventure humaine et collective, investir dans un projet local, soutenir les circuits courts et la consommation responsable…

Pauline et Raphaël ont besoin d’un petit coup de pouce !

En échange d’un investissement d’au moins une part sociale à 100€, chacun de ces coopérateurs possède une voix lui permettant de participer démocratiquement et collectivement à la gestion et au développement du lieu lors de chaque assemblée générale décidée ensemble.

Toujours dans une démarche participative et collective, à l’heure actuelle plusieurs petites mains sont en plein travaux 10 place du Palet dans le centre ville d’Angoulême qui ouvrira ses portes d’ici quelques semaines !

Façade Drôle d'Epicerie

Mais en plus de mains, la Drôle d’Épicerie aurait besoin de coups de pouce pour leur campagne de financement participatif. Si vous êtes sensibles aux mêmes sujets et souhaitez faire un petit geste même de loin pour soutenir une initiative citoyenne, vous pouvez déposer un don dans la cagnotte qui servirait à la coopérative de s’équiper de silos à vrac en verre qui rempliront ensuite vos bocaux de riz, pâtes, noix et légumineuses, ainsi qu’une vitrine réfrigérée pour vous permettre d’embarquer de bons fromages frais du coin !

Un petit geste pour un grand projet

La Drôle d’Épicerie a jusqu’au 15 Novembre pour récolter le montant estimé, et vous offrira si l’objectif est atteint, différentes contreparties selon le montant de votre participation pour vous remercier.

Pour soutenir le projet, c’est par ici !

En participant à la campagne, vous êtes inscrits au tirage au sort pour pouvoir peut être gagner une cagette garnie d’une valeur de 100 euros, à condition d’atteindre l’objectif,

Ce projet en cours vous plaît, n’hésitez pas à suivre le sur la page Facebook. Ce n’est que le début d’une drôle d’aventure !

Summary
La Drôle d’Épicerie a besoin de vous pour ouvrir à Angoulême !
Article Name
La Drôle d’Épicerie a besoin de vous pour ouvrir à Angoulême !
Description
Pour ouvrir à Angoulême, La Drôle d’Épicerie a besoin d'un de pouce pour sa campagne de financement participatif. Soutenez cette initiative citoyenne !
Author
Passion Aquitaine
The following two tabs change content below.
Lola Draloug
Après 4 ans d’études à L’ECV et le premier diplôme de ma vie (sauf si on compte le permis de conduire !) je fais de ma passion l’illustration, ma profession !
Si le coeur vous en dit, votez pour cet article - (1 votes)
Mets du Sud-Ouest dans tes emails ! Passion Email

* Newsletter bio garantie sans exhausteur de goût ni pesticide
Laissez un commentaire, partagez votre avis avec d'autres passionnés !

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz