Sign Up

Sign In

Forget Password

Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link and will create a new password via email.

You must login to ask question.

Fresque bande dessinée géante
Un samedi à Malakoff - Franck MARGERIN - Crédit Charente Tourisme
CharenteCulture

D’un mur à l’autre, Angoulême se dessine capitale de la BD

Croiser Boule et Bill, Lucky Luke ou d’autres héroïnes de bande dessinée aux coins des rues, c’est la proposition unique qu’un circuit touristique permet de vivre à Angoulême. 27 murs peints décorent la ville, capitale du 9e art.

Les enfants le voient comme un jeu de piste ; les amoureux de l’art comme une exposition qui se dévoile grandeur nature ; les rêveurs comme des trésors qui se laissent découvrir à chaque coin de rue.

Mais une chose est sûre : les murs peints sont immanquables pour le quidam qui se balade dans les rues d’Angoulême. Un circuit touristique est proposé pour découvrir, aux détours des ruelles du centre ville mais aussi dans les quartiers plus excentrés, Lucky Luke, Boule et Bill ou encore Black et Mortimer.

Graffiti Luky Luke Angoulème
Fresque géante de Luky Luke à Angoulême – Crédit Charente Tourisme

Des fresques spectaculaires en hommage à la bande dessinée

Comme un clin d’oeil obligé, la ville s’est en effet parée de 27 fresques mettant à l’honneur la bande dessinée. Une initiative débutée dans les 1990 qui s’est accélérée de 1998 à aujourd’hui avec une volonté : afficher Angoulême comme la capitale du 9e art, fière d’accueillir chaque année le festival international de la bande dessinée le dernier week-end de janvier.

Mur peint La Fille des Remparts de Cabanes
La Fille des Remparts de Cabanes – Crédit Charente Tourisme

Réalisés par des muralistes regroupés dans l’association CitéCréation, les fresques sont souvent spectaculaires par leur surface mais aussi par la façon dont elles s’intègrent à l’urbanisme de la ville

Par exemple, celle qui se niche dans le square Saint-André réalisée par Yslaire et intitulée « Mémoire du XXe siècle » se fond dans l’architecture de la place pittoresque et y ajoute un romantisme cinématographique particulèrement bluffant.

Mur peint Square Saint Andre
Mur peint Square Saint Andre Memoires du XXe ciel de Yslaire – Crédit Charente Tourisme

Du street-art géant sur les murs d’Angoulême

La plus imposante fait 260 m2. « New York sur Charente » a été peint en 2001 par Nicolas de Crécy et couvre la totalité d’un mur d’immeuble. Très onirique, elle rappelle que le premier nom de New-York fut Nouvelle-Angoulême.

Après Titeuf ou Kirikou, la dernière fresque qui a été réalisée se trouve boulevard Pasteur. Le dessinateur Turf s’est étalé sur trois pignons d’immeubles pour mettre en scène un défilé loufoque avec une frise du haut composée de personnages royaux et une frise du bas montrant le « petit peuple ». Un dessin à découvrir le jour mais à ne pas louper non plus la nuit : par un jeu de rétroprojecteur sur les parties hautes des murs, le scénario s’inverse… Une vraie (r)évolution du street-art.

Le mieux est encore que vous les découvriez pas vous-même. Un plan détaillé téléchargeable ou distribué à l’office de tourisme d’Angoulême vous permet de n’en louper aucun et vous embarque dans une balade qui allie découverte de la ville et magie du 9e art.

Graffiti New-York sur Charentes
Mur peint New-York sur Charente – Crédit Crédit Charente Tourisme
Summary
27 graffitis et fresques street-art sur les murs d'Angoulême
Article Name
27 graffitis et fresques street-art sur les murs d'Angoulême
Description
Comme un clin d’oeil obligé, Angoulême s'est parée de 27 fresques et murs peints mettant à l’honneur la bande dessinée. Ambiance street-art dans la ville !
Author
Passion Aquitaine
Si le coeur vous en dit, votez pour cet article - (15 votes)

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz