Sign Up

Sign In

Forget Password

Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link and will create a new password via email.

You must login to ask question.

Hélène Darroze
Actus gastronomiquesActusLandesNouvelle Aquitaine

La landaise Hélène Darroze sacrée “meilleure femme chef du monde”

Originaire de Villeneuve-de-Marsan dans les Landes, Hélène Darroze est issue d’une famille de cuisiniers. Ses études universitaires et son diplôme de l’Ecole supérieure de commerce obtenu à Bordeaux ne la prédestinée pas à une carrière dans la gastronomie. Et pourtant, sa rencontre avec Alain Ducasse en a décidée autrement…

À 48 ans, elle vient de remporter le prix de « Meilleure Femme chef du monde » 2015, élue aux votes par plus 900 cuisiniers et critiques gastronomiques du monde entier. Cette récompense lui sera remise lors de la cérémonie de remise des prix The World’s 50 Best Restaurants, à Londres, le 1er juin.

“C’est un honneur pour moi de remporter le prix car il y a des femmes chefs cuisiniers talentueuses partout dans le monde et j’imagine la difficulté de n’en choisir qu’une”

Cuisine Hélène Daroze

Depuis qu’elle a quitté l’Aquitaine et son restaurant familial Relais & Châteaux, Hélène Darroze vit entre Paris et Londres où elle subliment les cuisines de deux restaurants étoilés. Cette année, elle fait aussi partie du jury de l’émission “Top Chef”, ce qui a largement contribué à la faire connaître auprès d’un public moins initié à la grande gastronomie.

“Si tu savais, mon vieux, ce que j’ai travaillé et ce que je travaille !”

Ce reportage retrace son parcours exceptionnel et nous montre le caractère bien trempé de cette “femme chef” du Sud-Ouest. Son succès n’est pas un hasard, elle travaille sans relâche pour se perfectionner et innover en prenant soin de jamais oublier d’où elle vient, notre beau département des Landes… Pour Hélène Darroze, la vrai star dans la cuisine c’est le produit ! D’ailleurs l’escaoutoun, un de ses plats les plus réputé, est un mets traditionnel landais lié au Vacherin Mont- d’Or et à la truffe blanche d’Alba. Chapeau bas Hélène !

Si le coeur vous en dit, votez pour cet article - (8 votes)

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz
Rémy Martineau

Webmaster & Rédacteur en chef du blog Passion Aquitaine