fbpx
Accueil Actus Je kiffe grave l’Herbe du Cap Ferret

Je kiffe grave l’Herbe du Cap Ferret

Pour des raisons strictement personnelles et qui n’appartiennent résolument qu’à moi, il m’arrive régulièrement de séjourner à l’Herbe, composante de Lège-Cap Ferret. Distincte car j’y navigue dans un espace perpendiculaire au trait de côte. Disons que cette bande d’Herbe qui me sied épouse environ 200 m de large.

J’adore Lège-Cap Ferret à la découpe

Mon univers s’étire de la chapelle de l’Herbe, avec sa plage, ses dériveurs et son spot wifi à la couverture exemplaire, du reste on m’y voit parfois jusqu’à tard assis sous un lampion, mon portable Mac fétiche déployé sur mes genoux, le mot anglais laptop est fort bien ajusté je trouve pour désigner l’ordinateur, jusqu’au village ostréicole. Là, j’achète du poisson frais au pêcheur local qui tient étalage à partir de 16h30. Du bonite, des soles, du mulet le plus souvent. Parfois des huîtres du voisinage régalent à l’avance mes papilles. Voilà pour ma bande de 200 m côté Bassin.

Port de l'Herbe
Crédit : François Perroy

Et je remonte avec de fines algues sèches coincées entre mes orteils, mon herbe salée préférée, vers mon lieu secret dans la pinède. Je sinue à travers sentes et voies pour rejoindre mon repaire à l’abri de pins et de chênes verts. De là, je refais mon monde sur un tapis d’aiguilles sèches et parfois, lorsque les chasseurs, dont certains ne ramassent pas leurs douilles (quelques dizaines récoltées en ce mois d’août 2015 et flanquées à la poubelle), ne tirent pas, août est tranquille sur ce point, la Toussaint beaucoup moins, je trace par la forêt vers l’Océan. Je cabote dans les taillis, cueille des mûres, hume la vie forestière et tel un sanglier poète, divague dans mes 200 m de large pour l’atteindre. Là aussi, mon rail côtier de 200 m de découpe d’Herbe, m’assure une plénitude absolue. D’autres citoyens occupent ces lieux, mais ils ne savent rien de ma portion secrète de sable et de ses volutes naturelles d’odeurs de pins, chênes, arbousiers, mimosas qui, de l’Herbe à l’Océan, inspirent quelques-uns de mes meilleurs jours de l’année.

Plage de l'Herbe
Crédit : François Perroy

Une prochaine fois, je vous parlerai du quartier des 44 hectares et du vélo Mercier à un seul pignon qui me propulse dignement dans l’axe longitudinal cette fois de la Presqu’île.

Laissez un commentaire

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Ça devrait vous plaire aussi

Top 20 des instagramers d’Aquitaine les plus suivis
Les instagramers ne manquent pas dans le Sud-Ouest. Équipés seulement d'un appareil photo ou d'un smartphone, ces influenceurs contribuent au rayonnement de notre belle...
À quoi va ressembler le nouveau quartier des Bassins à flot ?
Situés entre Bacalan et les Chartrons, les Bassins à flots vont devenir le nouveau lieu incontournable de Bordeaux. Les aménagements et les grands projets...
A quoi va ressembler la ville de Bordeaux dans le futur ?
Cela fait maintenant de nombreuses années que la ville de Bordeaux a commencé sa transformation. Depuis la rénovation des quais, les bordelais se sont réappropriés...
Coiffeurs en visio à Bordeaux : une coupe de cheveux à distance
Avec le confinement, vous êtes nombreux à vous inquiéter pour votre future coiffure. Et on vous comprend... A quoi vas ressembler votre coupe de...
10 innovations technologiques du futur qui vont changer le Sud-Ouest
Quel est le point commun entre le littoral de la Nouvelle-Aquitaine, nos férias assez mouvementées, la plus grande forêt d'Europe et le relief vallonnés...
Les 5 StartUps de Bordeaux et du Sud-Ouest qui vont faire mal !
Avec l'arrivée des incubateurs et du crowdfunding, les créations de startups ont considérablement augmenté ces derniers mois. Le développement du financement participatif donne un nouvel élan aux...
Mets du Sud-Ouest dans tes emails !

* Newsletter garantie sans pesticide ni exhausteur de goûts