Petit guide de survie pour les visiteurs de la capitale de l’Aquitaine ne souhaitant commettre aucun impair ni s’attirer les foudres de leurs hôtes bordelais !

Tu as une semaine de congés et tu as prévu de les passer à Bordeaux, qui se trouve être (objectivement) la plus belle ville du monde ? Déjà, félicitations : tu fais le bon choix ! Tu fais preuve de perspicacité et cet esprit fin et érudit ne pourra que s’acclimater parfaitement à la mentalité bordelaise.

Ensuite : tu as toute notre compassion. Oui, ne pas vivre à Bordeaux, ça ne doit pas être facile. Nous sommes de tout cœur avec toi, et sache que nous bichonnons tout particulièrement nos invités. Toutefois, pour que ton séjour soit à l’image de notre douce Garonne, un long fleuve tranquille agrémenté de quelques mascarets pour se défouler, sache qu’ici il y a des questions qui se ne posent pas. Si tu veux t’intégrer, et éviter de froisser tes hôtes, il est essentiel que tu évites certains faux pas.

Comme nous sommes gentils, nous t’avons concocté un petit guide de survie à destination des non-bordelais : 12 questions à ne JAMAIS, ô grand JAMAIS, poser à un Bordelais ! (au risque de se faire bannir à vie de la région…)

Bonjour monsieur, vous avez du Tariquet ?

Ô malheureux que tu es ! Tu es à Bordeaux. On ne demande JAMAIS un Tariquet dans un bar bordelais, sinon ça daille : on passe pour un inculte ! Oui, bon, ok c’est pas dégueu. Mais NON. Question d’honneur. Si tu veux un petit vin doux et frais tu prends un moelleux de l’Entre-deux-Mers et basta ! (et tu achètes la bouteille de Tariquet en douce pour le barbecue du soir, personne te verra, l’honneur sera sauf…).

On ne boit pas de tariquet à Bordeaux

Ici on boit du Pauillac, de l’Entre-deux-Mers ou du Pomerol. Et pas avec des cacahouètes ou des curly, que ce soit bien clair entre nous…

A Bordeaux, il y a tout sauf la montagne, non ?

Pfff… la montagne… innocent que tu es… La montagne, déjà, elle n’est pas loin. On n’est pas à Paris : en un coup de voiture on y est hein ! Et puis la montagne, la montagne : il y a des tas de gens qui l’ont en France. Ça n’est pas original. Alors que ça, çaaaaaaa :

Montagne de la Dune du Pilat

Mieux qu’une montagne, la Dune du Pilat – Crédit : Lena Glockner

Et bien ça c’est THE montagne unique et originale en France. Même que des gens font du snow dessus…

Tu connais Toulouse ? C’est sympa comme ville ?

Imprime bien ce que l’on va te dire : Le Bordelais ne connait pas Toulouse. Il n’en a JAMAIS entendu parler. D’ailleurs c’est où ? En France ? Nan, vraiment, en toute objectivité, on ne connait pas cette petite bourgade… Pop pop pop inutile de nous en dire plus, on s’en fout. On n’a même pas envie de savoir.

Toulouse on s'en fout

Il pleut beaucoup ici, non ?

Ne perds pas ton temps à nous sortir des chiffres, des taux de pluviométrie, tout ça tout ça. Le Bordelais a certes bien remarqué qu’en automne et en hiver deux trois gouttes lui tombaient dessus, mais jamais, ô grand JAMAIS il n’avouera.

A Bordeaux, il ne pleut pas : il « rafraîchit ». Il « arrose les vignes ». Il « change l’eau du Bassin de temps en temps ». Il « remplit les nappes phréatiques pour que l’herbe soit bien plus verte que chez le voisin ». Mais il ne pleut pas. C’est en Bretagne qu’il pleut, pas à Bordeaux. Et cette remarque vaut aussi pour le Pays Basque. Il n’y pleut pas non plus. Question de solidarité entre voisins.

Soleil au jardin public de Bordeaux

Journée ensoleillée au jardin public – Crédit Papotiche

Est-ce que ces gens ont l’air de craindre la pluie ?

On va à la mer ?

Oui, ok, et bien prends un train et prévois 4h de route, parce que nous, ici, on va à l’OCEAN !!! La mer c’est pour patauger. C’est pour faire trempette. C’est pour les poussins et les grenouilles la mer ! A Bordeaux quand on va à la plage c’est pour se faire fouetter le visage par les embruns, pour sentir le vent salé caresser nos épaules, pour écouter les vagues chanter, pour surfer, pour se poser sur le sable mais avec un vrai spectacle de la nature devant nous.

Océan VS mer

Vous avez du vinaigre à l’échalote pour les huitres svp ?

WHAT ? Tu veux quoi ? T’es sérieux là ? Et pourquoi pas de la mayonnaise avec ta côte de bœuf de Bazas et de la crème de cassis dans ton Pessac-Léognan ??? Dans ces moments là, on fait comme si on n’avait rien entendu. C’est un avertissement, ne recommence jamais. L’huître ne tolère que quelques gouttes de citron, une tartine de pain beurré et une petite saucisse fumée à côté ou un pâté made in Sud-Ouest. Le reste c’est du folklore de parisiens qui n’en mangent qu’à Noël (ah oui pardon, on oubliait, tu es parisien).

Pas de vinaigre sur les huîtres

Jamais de vinaigre sur les huîtres – Crédit : Romain DECKER

Tu vois du vinaigre là ? Non…

C’est sympa les petits week-ends en province, hein ?

En quoi ? En « province » ? C’est de chez nous que tu parles ? Wait wait wait, on résume :

  • Classement de Bordeaux dans le top des villes où il fait bon vivre : 1
  • Classement de Bordeaux dans le top des villes où les français rêvent de s’installer : 1
  • Classement de Bordeaux dans le top des villes où les cadres aimeraient travailler : 1
  • Classement de Bordeaux dans le top « European Best Destination » 2015 : 1
  • Classement de Bordeaux dans le top des villes les + cool de France : 1

T’es vraiment sûr que c’est Bordeaux la Province ? Non parce que nous on imagine plutôt ça en fait :

Bordeaux capitale de la Province

Canelé c’est avec un ou deux « N » ?

Mais arrêteeeez de nous poser cette question con. On s’en fout. Le can(n)elé c’est bon et ça suffit bien.

Panier de canelés

Panier de canelés – Credit eatlivetravelwrite

Vous avez des pains au chocolat svp madame ?

C’est une règle d’or ici : une boulangère est en droit de ne pas te servir si tu as l’outrecuidance de lui demander un « pain au chocolat ». Parce qu’un « pain au chocolat » en vérité c’est ça :

Pain au chocolat

Crédit : Rémy Martineau

Ici, on mange des CHOCOLATINES et on les met dans des POCHES. Et c’est tout, pas de débat, on ne veut rien savoir. Même s’il n’y a que dans le Sud Ouest que l’on nomme ainsi cette viennoiserie, n’oublie pas : les autres sont des provinciaux, leurs coutumes sont des us et langues locales non officielles.

Ils ont fait quoi les Girondins hier au stade ?

Hein ? Qui nous parle ? (Pas en ce moment. Ne demande pas ça en ce moment à un Bordelais. S’il te plait).

Tête FC Girondins de Bordeaux

Ils sont pas un peu froid les Bordelais ?

C’est une réputation que l’on se traîne depuis un bon moment, et qui objectivement est totalement déconnectée de la réalité. Viens à Bordeaux pendant la Fête du Vin, ou bien au printemps quand on est tous en terrasse après le boulot ou sur les quais à jouer au molky entre potes, et tu verras si on est froids.

Alors oui, c’est vrai, on fait peut être un peu moins de bruits que certains, mais tu sais pourquoi ? Tu veux savoir pourquoi ? C’est juste parce qu’on sait à quel point nous avons de la chance de vivre dans la plus belle ville du monde, et par respect pour les autres on essaie juste de rester discrets. D’avoir l’élégance de ne pas trop la ramener. Quant à cette confusion entre froideur et finesse d’esprit, nous soupçonnons fortement la jalousie des non-bordelais de la cultiver… Mais bon, on vous pardonne…

Ambiance de concert à Bordeaux

Ambiance de concert à Bordeaux – Crédit Eric Bouloumié

Ces gens ont-ils l’air froids ? je n’crois pas non…

On prend quoi en vin ?

Question idiote de non-bordelais au resto ou au supermarché…

Comment ça « on prend quoi » ? T’es à Bordeaux mec. Les meilleurs vins du monde sont produits chez nous, donc on privilégie le circuit court et on ne se pose pas la question. « On prend quoi en vin ?», non mais mieux vaut être sourds que d’entendre ça… Tu sais combien il y a d’appellations à Bordeaux ? 60. Et pas loin de 7000 viticulteurs. Qui produisent plusieurs vins différents. Je te laisse faire le calcul…

La Vinotheque De Bordeaux

Cave à vins – Crédit La Vinotheque De Bordeaux

Donc le jour où on aura TOUT goûté à Bordeaux, on ira voir ce qu’il se fait ailleurs. Mais bon, on a fait le calcul : à raison d’un vin goûté par semaine, on n’aura pas assez d’une seule vie pour tout tester. Donc voilà…

Tu te vois vivre où, toi, plus tard ?

Gné ? Attends que je résume : à Bordeaux -qui est objectivement la plus belle ville de France- on a l’océan à 30 minutes, le plus beau vignoble du MONDE (oui, du monde) aux portes de la ville, l’été dure 6 mois, en 10 minutes à vélo t’es à la campagne : où veux tu vouloir vivre à part ici ? Sérieusement ? A la rigueur, une petite maison sur le Bassin pour finir sa retraite, ok. Mais pourquoi chercher ailleurs quand on a trouvé le paradis ? Hein ? Franchement ? Pourquoi t’habites pas à Bordeaux d’ailleurs toi ?

Only Bordeaux

Only Bordeaux – Crédit Or Hiltch

Voilà : futur invité, tu es à présent formé pour une immersion totale dans le Bordelais sans risquer de froisser les habitants de cette chaleureuse contrée. Mais si jamais tu omets quelques détails et finis par commettre une bourde, ne te tracasse pas trop copain: le Bordelais est bienveillant. Et surtout, il a de l’humour et de l’autodérision.

La preuve : je suis Bordelaise et je viens de me moquer de moi-même à travers ce petit glossaire qui, tu l’auras compris, est bien évidemment à prendre au second degré. Bordelaise d’adoption, je sais à quel point les gens d’ici aiment la diversité, et accueillent à bras ouverts des gens qui n’ont ni leur accent, ni leurs coutumes (je suis dijonnaise et je mets de la liqueur de Cassis dans mon vin blanc, et ils ne m’ont pas encore chassée…ils ont même goûté !). Que ce soit pour une semaine de vacances ou toute une vie. Je sais aussi que les Bordelais sont curieux et aiment mettre régulièrement à l’honneur les mets, vins et cultures d’autres pays ou régions.

Alors c’est vrai, je le pense : Bordeaux est l’une des plus merveilleuses villes de France, ce n’est pas pour rien si j’y ai posé mes bagages pour ne plus jamais en partir, il y a déjà 9 ans, mais je sais aussi qu’il y a du beau dans toute ville. Des découvertes uniques à faire partout. Chaque région de France a ses avantages. Même si bon, on ne va pas se mentir : Bordeaux en a plus. Point barre.

(Note à moi-même : penser à trouver le « guide de survie d’une Bordelaise super fière de sa ville en vacances ailleurs » pour éviter de moi-même vexer mes hôtes 😉 )

122 commentaires sur “Les 12 questions à ne jamais poser à un Bordelais !

  1. Avatar Damien Bertrand dit :

    Super article. Bordelais depuis ma naissance, j’approuve à 100%!!! J’adore.

  2. Avatar Mickey Fk dit :

    J’ai vécu 7 ans à Bordeaux, si je devais revenir en France, ce serait là…

    1. Avatar NlF dit :

      ben tu ferais bien de visiter d’ autres villes avant de confirmer ton opinion !

      1. Avatar Mickey Fk dit :

        J’en ai visité des dizaines, rassure toi. J’ai vécu dans plusieurs, et globalement, aucune ne m’a autant plu que Bordeaux.
        Mais chacun ses goûts, de toutes façons.

  3. Avatar PG dit :

    Euh… J’ai vécu 2 ans à BDX et j’en suis revenu : à Bordeaux tout est cher, c’est comme Paris en plus petit, le tram n’est jamais à l’heure et il est presque aussi plein que le métro parisien, le bordelais est bourgeois et peu ouvert (même dans le milieu culturel : là ou je bossais), le vin rouge est certes excellent mais aussi très cher quand au vin blanc il ne vaut pas le vin d’Alsace (ma nouvelle région d’adoption), l’océan est certes proche mais il arrive souvent de passer 3 heures dans les bouchon pour s’y rendre en été, il y pleut effectivement beaucoup (j’y ai même vu des bretons se plaindre de la pluie c’est pour dire), et enfin pendant 2 ans j’en pouvais plus d’entendre les bordelais dire qu’ils habitent la meilleure ville de France alors qu’il y a tellement mieux ailleurs (il suffit d’aller vérifier). Je peux tout à fait comprendre que des gens aiment BDX mais je n’ai pas supporté le prosélytisme pro-bordelais. Pour ma part, j’y suis allé par choix et j’en suis vite parti par choix aussi!!! A méditer

    1. Avatar Nick Fury dit :

      T’es con comme un âne et t’as pas su t’intégrer. Le vin rouge est cher? Tu dois vraiment être un gros pigeon: les premières bouteilles sont à moins de cinq euro pour des produits délicieux, les graves pour à peine plus de cinq c’est du velours en bouteille (Aunay l’Hermitage ou le Clos du Bourgelas) et les crus artisans en Margaux, en MARGAUX ça démarre à 11 (clos de Bigos par exemple).
      Les pleureuses dans ton genre ne pourront jamais au grand jamais se plaire à Bordeaux: tu débarques en voulant tout sans avoir le moindre effort de découverte à faire. A dégager, on en veut pas des gens comme toi.

      1. Avatar PG dit :

        Au moins moi je suis resté poli!

        1. Avatar Nick Fury dit :

          Pas vraiment non: mentir comme un arracheur de dents et dégueuler sur la ville des autres par ce qu’on est incapable de vivre heureux c’est très très impoli, beaucoup plus que de recourir à des insultes, ducon. Tu peux emballer ton venin dans du papier de soie, ça reste du venin. Moi j’ai la politesse de la franchise avec toi: je pense que tu n’as rien compris, ergo je t’appelle Ducon. Simple non?

          1. Avatar PG dit :

            Faux je suis très heureux là où je vis!!! Et je ne mens pas, je ne fait qu’emmètre mon avis. Et ton venin et loin d’être ce que j’appellerai de la politesse. Et en passant cette a ville a été la mienne pendant 2 ans et si elle ne l’est plus c’est bien pour une raison.

          2. Avatar Mathieu Ballion dit :

            Oublie il t’a flingué c’est fini! Nick fury 1 PG 0

          3. Avatar Mario dit :

            2 ans à Bordeaux, j’ai plutôt aimé, 2 ans que je suis a Toulouse et j’adores, les gens sont beaucoup plus ouverts et cools à Toulouse, la vie y est tout de même moins chère et il fait beaucoup moins gris n’en déplaisent aux Bordelais. Duel de la Garonne: TOULOUSE WIN!

          4. Avatar westside33 dit :

            Nick fury, le seul moment de sa vie où il nique quelqu’un celui là, c’est quand il écrit son pseudo, chez nous, on appel ça 1 bollos..
            Mais les bollos sont bien vu à Bordeaux c’est vraie!!

          5. Avatar Nick Fury dit :

            La raison c’est essentiellement que t’es con. Un con incapable d’orthographier aussi. Un réel bonheur que tu sois parti. T’as dû en chier pendant deux ans vu ton niveau, c’était vraiment un milieu hostile pou toi. J’ai presque (presque) honte de t’accabler de la sorte.

          6. Avatar rhodos dit :

            Mon dieu, si vous n’êtes pas un troll vous en avez l’odeur. Grand bien vous fasse votre chauvinisme, je suis né à Bordeaux et y ai vécu assez de temps pour savoir que les bordelais ne veulent pas être comme les autres, non ils sont trop fier pour ça, le bordelais c’est lui et son petit cul. Mais jamais Ô grand jamais un bordelais n’essaiera de comprendre le monde qui l’entoure.

          7. Avatar Nick Fury dit :

            Et aller, un abruti de plus qui n’a que du cliché et de la rancœur à vendre. « Les bordelais sont blablabla… » Ah bon, par ce que tu les as tous rencontrés, crâne de piaf? Non, tu te contentes de mettre tout le monde dans le même panier, c’est bien plus simple, et puis tu critiques sans aucune base solide, c’est encore mieux quand on est con, ça évite d’avoir mal à la tête pour cause de réflexion. J’ai des faits pour toi sur au moins un Bordelais qui essaie de comprendre le monde qui l’entoure, moi. Je vis et travaille hors de Bordeaux plus de 9 mois par an depuis 22 ans, j’ai rempli des missions humanitaires au Liban, au Tchad, au Kosovo et en Afghanistan, je tape ce message depuis la Floride où je remplis une mission conseil auprès de gens qui ne sont non seulement pas Bordelais, mais en plus pas français et nous sommes néanmoins les meilleurs amis du monde. Oui, c’est sûr, au lieu de me plaindre de chez moi et de dégueuler des récriminations stupides, je leur parle de mon pays et de ma ville avec fierté par ce que les deux contiennent beaucoup de belles choses. Je leur parle aussi de la beauté de leur pays et ça les rends heureux et fiers. Maintenant, espèce d’abruti, si toi et d’autres minables vous préférez vous plaindre et essayer de trainer votre patrimoine et vos concitoyens dans la merde, ne comptez pas sur moi pour cautionner, j’appelle un chat un chat et une pleureuse amère une pleureuse amère. Si tu détestes tant Bordeaux, restes-en aussi loin que possible, ça fera baisser les prix de l’immobilier pour les autres et l’air sera plus pur.

          8. Avatar rhodos dit :

            Non mais la plupart que j’ai rencontré étaient comme vous, l’arrogance et les injures en moins. Aucune base solide ? c’est laid vu que j’ai vécu 22 ans la bas, pendant que vous voyagez autour du monde, j’en ai profité pour apprendre la ville dans ses moindres méandres. Ai je parler d’un problème d’amitié ? Non j’ai parlé d’un problème d’incompréhension, d’écart de culture avec le reste des français. Ai je tort quand je dis qu’un Bordelais (natif) ne connaîtra jamais son voisin de palier en 10 ans, malgré tout le temps passé ensemble ? Ai je tort quand j’affirme que les bordelais ont pour la plupart une attitude superficielle basé non pas sur ce que la personne peut être mais sur ce qu’elle dégage ? Tort de dire qu’ils se vantent uniquement de leur valeur, et de leur principe ? N’y a t’il pas un schisme entre la rive gauche et la rive droite décrétant bien souvent qu’après le pont de pierre ce n’est plus Bordeaux ? Alors monsieur, vous pourrez parcourir toutes les terres du monde, vanter toutes les qualités de vie qu’il vous plaira, mais sachez que d’une votre arrogance fait bien honte au valeurs que vous essayez de défendre, et de deux que l’on peut aimer une ville sans aimer les gens qui y habitent. bordeaux j’en suis parti non pas à cause de la ville, mais à cause de gens comme vous, incapable de pouvoir se remettre en question, condescendant au possible, peuplade fier d’être d’ancien marchand d’esclave, de vin et de babiole, 500 ans plus tard, la situation n’aura donc guère changé, les babioles sont toujours là, le vin toujours aussi bon, et les marchands d’esclaves désormais sans chaine, ce sont enchainé à leur ville. Monsieur vous êtes la lie du vin Bordelais, et je suis bien heureux que vous ne soyez pas à Bordeaux, ça fait un « con » de moins dans une ville qui n’en mérite pas autant.

          9. Avatar westside33 dit :

            Perso Bordeaux je kiff (surtout la région), les bordelais sont des nazs, en fait ce sont des parigos, mais je peux vous dire qu’ils ne vont pas le faire partir!!
            Chez eux, c’est chez nous!!!
            (ça ils aiment pas!!!))))

          10. Avatar Lydis dit :

            Certes,certes mais je me dois de vous rappeler que les bordelais sacent s’ouvrir au monde certes les arguments de votre adversaire est fort franche mais vous il est de mon avis que vous ne manquez pas de culot et sachez de plus que ce sont les marchands de Bordeaux qui ont apporté prospérité à leur posseseur

          11. Avatar Allinrenaud dit :

            Excusez mais contrairement à vos allégations les marchands de vin viennent de Corrèze notamment…

          12. Avatar neirda dit :

            *parce que
            *ça les rend heureux et fiers.

          13. Avatar westside33 dit :

            C’est pas grave, ils se la pètent mais on s’en fou, nous on profite de sa région, on acheté leurs maisons et on leur apprend à profiter de leur propre région, c’est la meilleure manière de leur donner une bonne leçon, en plus, ils ragent quand ils voient comment qu’on est tropo bien chez eux!! Chez eux, on est mieux qu’eux!!
            Tout est dit!!
            Besoin de rien!!
            Vive la région bordelaise!!!
            Merci bordelais!!
            Je profite bien!!!!!!!!!!!!!!!!!

          14. Avatar neirda dit :

            *pour (allez, c’est une faute de frappe celle-là)

          15. Avatar