Sign Up

Sign In

Forget Password

Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link and will create a new password via email.

You must login to ask question.

Actus tourismeActusActus numériqueLandesNouvelle Aquitaine

Saint-Sever propose une visite interactive de son patrimoine

Pour promouvoir le patrimoine architectural et historique local, l’Office de Tourisme de Saint-Sever a misé sur les nouvelles technologies. Résultat, une visite interactive, qui répond au doigt et à l’œil !

La saison estivale 2014 de Saint-Sever est clairement placée sous le signe du numérique. Pour s’en convaincre, il suffit de croiser un des quinze panneaux signalétiques bilingues (français – anglais) judicieusement disposés sur les lieux d’intérêt touristique que compte la commune : la place du Tour du Sol, l’église abbatiale, la maison Sentex, le couvent des Jacobins… En plus des traditionnels renseignements culturels et historiques que présentent ces supports, on y remarque la présence de flashcodes. Grâce à ces modernes hiéroglyphes, et avec un smartphone muni de la bonne application (flashcode by mobiletag ou by ScanLife par exemple) ou à l’aide d’une des tablettes numériques proposées à la location par l’Office de Tourisme (3€ et 150€ de caution), le visiteur curieux accèdera à un contenu d’une richesse remarquable.

Avec l’aide de nos prestataires, et sous le contrôle d’un conseil scientifique, nous avons développé un matériel multimédia dédié à Saint-Sever et à son patrimoine, explique Virginie Masson Pelegry, directrice de l’Office de Tourisme : des images de synthèse, des photos, des films, des textes. Nous l’avons articulé en quinze courts-métrages qui racontent l’histoire d’un personnage fictif, un jeune moine du XIe siècle, à la poursuite des créatures qui figurent dans le Beatus de Saint-Sever.

On l’aura compris, chaque film correspond à un panneau signalétique, donc à un lieu remarquable du patrimoine local.

Cliquez-ici pour voir tous les épisodes du voyage de Guilhem

Une des particularités de ce projet, explique Julien Ouguergouz, réalisateur des quinze courts-métrages, c’est que le visionnage devait pouvoir être entamé à partir de n’importe quel point, et suivi dans n’importe quel ordre, sans que cela nuise à sa compréhension. En effet, nous cherchions à donner de l’autonomie au touriste. Il n’était pas question de lui dire dans quel ordre organiser sa visite !

Révéler le patrimoine des landes grâce au etourisme

L’aspect le plus remarquable de ce recours aux nouvelles technologies, c’est certainement la façon dont il vient enrichir la visite traditionnelle plutôt que s’y substituer. La multiplication des écrans fait parfois “écran” entre le monument et le spectateur, confirme le réalisateur. A Saint-Sever, ce n’est pas le cas. Le numérique et les nouvelles technologies servent à montrer des lieux qui sont habituellement fermés au public, ou difficile à voir dans leur ensemble, comme l’abbaye, qui a été entièrement modélisée en 3D pour l’occasion.

Membre du comité scientifique qui a présidé à l’élaboration du contenu de ces nouveaux outils des communication, l’abbé Jean Cabanot, érudit spécialiste de l’histoire locale porte un regard satisfait sur le travail accompli. Le recours aux nouvelles technologies est une étape indispensable pour toucher le plus grand nombre. Saint-Sever a un patrimoine magnifique, mais trop souvent ignoré, comme le fameux Beatus qui est au centre des aventures du jeune novice fictif. En fait, de véritables trésors sont sous nos yeux. l’intérêt de ces outils, tablettes, smartphones, c’est de nous apprendre à les voir.

Beatus Saint-Sever

Le Beatus de Saint-Sever

On appelle Beatus les manuscrits mozarabes espagnols illustrés du IXe au XIIIe siècle où sont copiés l’Apocalypse de Jean et ses commentaires rédigés par le moine Beatus au VIIe siècle. Il en existe moins de trente dans le monde, et celui de Saint-Sever est le seul connu copié à l’époque romane au nord des Pyrénées. Illustré de plus de 100 enluminures, il est conservé à la Bibliothèque Nationale. Sa valeur est inestimable.

Si le coeur vous en dit, votez pour cet article - (3 votes)

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz
Patrice Clergeau

Rédacteur pour l’agence Be Com’ Different à Dax