Accueil Sud-Ouest Développement durable Supercoop Bordeaux : naissance d'un supermarché local et coopératif

Supercoop Bordeaux : naissance d’un supermarché local et coopératif

Créé par les habitants de Bordeaux pour les habitants de Bordeaux, ce supermarché autogéré par ses clients doit ouvrir ses portes en 2018 dans la capitale girondine.

Tenir la caisse, approvisionner les rayons, gérer les stocks… Donner un peu de son temps pour faire fonctionner un supermarché local et mieux consommer à prix avantageux, c’est l’ambition de Supercoop. Ce supermarché participatif devrait ouvrir ses portes l’an prochain à Bordeaux. Pour vous en apprendre un peu plus, Passion Aquitaine a rencontré Sabine Curci, bénévole au sein de « Les Amis de Supercoop », association qui regroupe déjà 800 adhérents et pilote le projet jusqu’à l’ouverture du supermarché.

Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs le projet Supercoop ?

Supercoop est un projet de supermarché coopératif que l’on a commencé à monter en juillet 2014. On souhaite que le consommateur soit lui-même décideur et acteur de ses achats, de ses produits, du référencement, du fonctionnement. Il s’agit de donner bénévolement trois heures de son temps par mois en fonction de ses disponibilités, et d’obtenir en contrepartie des réductions de -20 à -40% sur les produits présents dans le supermarché. C’est un principe qui marche déjà très bien aux Etats-Unis depuis plus de 40 ans avec le Park Slope Food Coop à New-York.

On attend avec impatience à Bordeaux ce supermarché citoyen avec une totale transparence, où on sait ce que l’on mange, d’où viennent les produits, où l’on rencontre les producteurs…

Supermarché coopératif

Quelle a été l’évolution du projet depuis son lancement ?

Depuis 2015, on est une association, “Les amis de Supercoop”, pas encore un supermarché. Nous travaillons à la mise en place du supermarché. L’adhésion à l’association permet d’avoir accès à des produits sains issus des producteurs locaux.

On a déjà 300 références, 40 producteurs, de la volaille au poisson en passant par des légumes, des fruits, des produits ménagers, de l’épicerie

Ensuite, quand le grand supermarché sera en place, il prendra la forme d’une coopérative et non plus d’une association. Chacun rentrera dans la coopérative en achetant une part sociale au tarif de 100€, lui donnant ainsi accès à tous les produits du supermarché. De nombreux partenaires nous soutiennent également financièrement dans ce projet.

Trouvera-t-on exclusivement des produits locaux à Supercoop ?

A son ouverture, Supercoop devrait regrouper 3 000 à 4 000 références de produits. Les fruits et légumes sont frais, en fonction de la saison, et beaucoup sont bios.

Nos producteurs sont surtout locaux, Gironde, Dordogne, Landes, Charente, un peu Limousin, ça ne va pas plus loin géographiquement

Avec le local, on a moins de transport et de logistique, ce qui aide à réduire le coût final des produits. Les seules exceptions, ce sont par exemple les agrumes qui viennent de Sicile une fois par an lorsque c’est la saison là-bas, ou des fruits exotiques si on nous les demande.

Où sera localisé Supercoop ?

On souhaite ouvrir un vrai supermarché qui va faire entre 1000-1500 m². On se focalise sur Bordeaux sud. Notre idéal serait de trouver un local autour de la gare Saint-Jean. En termes d’accessibilité, de mixité de population, de dynamisme, c’est un endroit qui nous plaît bien. Pour l’instant, on n’arrive pas à trouver un lieu qui nous convient.

En attendant, on a fait une campagne de crowdfunding fin 2016 pour récolter des fonds dont une partie nous permettra déjà de passer par une étape intermédiaire avant d’ouvrir ce grand supermarché. On voudrait ouvrir une épicerie-école, plus petite, avec moins de références, pour huiler la logistique, la planification, le montage et fonctionnement du futur supermarché. On est là aussi actuellement en quête d’un local pour cette épicerie.

Légumes Supercoop

Si vous avez un tel local à proposer aux « Amis de Supercoop, appelez le 05 56 85 64 78.
Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.supercoop.fr

Laissez un commentaire

guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
OLIVIER
OLIVIER
17/07/2017 19:15

J’ai découvert votre site tout fait par hazard en cherchant des renseignements sur la future marina des Bassins à Flots. Une mine de découvertes super intéresantes. Bravo ! Continuez, je reviendrais vous voir ! Une vieille dame de 78 ans !

Rémy Martineau
Admin
Rémy Martineau
18/07/2017 21:18
Reply to  OLIVIER

Merci beaucoup ! Ça nous motive pour la suite 😉

Marie-Claude Couty
Marie-Claude Couty
08/11/2017 22:49

J’aimerais savoir si vous privilégiez les produits issus de l’agriculture Biologique. Le local est nécessaire mais pas suffisant pour freiner l’effondrement de la biodiversité et le réchauffement climatique.

Ça devrait vous plaire aussi

Éviter les péages de l’autoroute A63 dans les Landes
Depuis sa privatisation, l'ancienne RN10 gratuite s'est transformée en A63 payante ! Il faut désormais débourser 7 euros pour parcourir les 104 kilomètres entre Salles (Gironde)...
Les Etablis&CO, quand le fait maison rime avec passion et coopération
Les Etablis&Co, c'est un beau projet de partage des savoirs, d'entraide, de stimulation à la création et d'accès aux technologies innovantes. Premier établissement de...
L’éco-camping La Frênaie, un paradis au cœur de la Venise Verte
Ce mois-ci les Cigales vous invite à découvrir un éco-camping magique avec des yourtes, des gens qui travaillent ensemble, des gens qui vivent bien...
Solikend : soutenez des associations en partant en vacances !
Partir en weekend ou en escapade touristique c’est bien. Le faire tout en réalisant un acte responsable et solidaire c’est encore mieux. C’est ce que...
La recette gagnante de la Cueillette Fabulette de Soyaux
Depuis 2009, Laetitia et Guillaume Gabard ont ouvert la Cueillette fabulette à Soyaux. Une exploitation maraîchère où les clients cueillent eux-mêmes leurs fruits, légumes,...
Ozed, une marque de lunettes en bois engagée et made in Bayonne
Dans Passion Aquitaine, on aime vous parler des gens passionnés, acteur et moteur dans leur domaine. Aujourd’hui, on a rencontré Baptiste Notter, l'un des...
Mets du Sud-Ouest dans tes emails !

* Newsletter garantie sans pesticide ni exhausteur de goûts