Passion Aquitaine

Visitez le Pays basque espagnol : Top 5 des lieux incontournables !

Visitez le Pays basque espagnol : Top 5 des lieux incontournables !

Panorama San Sébastian - Crédit Javier Larrea

localisation-aquitaine Béarn, Pays basque
date de publication05.08.2017
auteurLaura Bernaulte
Nombre de vuesLu 1 240 fois
Passion AquitaineBons plansTourisme et loisirs → Visitez le Pays basque espagnol : Top 5 des lieux incontournables !
Youpi, enfin les vacances d’été! Pas le budget pour partir loin mais envie de vous dépayser un peu? On a ce qu’il vous faut : le Pays basque espagnol. Si señor, si señora! Notre top 5 des lieux à visiter absolument.

On sait que vous n’aimiez pas beaucoup la géographie au CP, mais en préambule, une petite révision s’impose (courage, c’est pour votre bien). C’est où exactement le Pays basque espagnol ? A la frontière avec la France, mon capitaine ! Baigné par la mer Cantabrique, il a pour autres voisins la Castille-et-León, la Rioja et la Cantabrie. Quatre provinces composent le Pays basque espagnol : l’Alava et sa capitale Vitoria-Gasteiz, la Biscaye et sa capitale Bilbao, Guipuscoa et sa capitale Saint-Sébastien et enfin la Navarre et sa capitale Pampelune.

Maintenant ces solides bases géographiques posées, on vous a promis le dépaysement. Pourquoi ?

D’abord parce que de tels paysages verts et vallonnés agrémentés de bâtiments historiques ou modernes, et de siècles de traditions et coutumes, font voyager. Ensuite parce qu’il y a grand nombre d’activités à pratiquer, pour tous les goûts et tous les âges, des plus culturelles aux plus festives. La fiesta est une religion en Espagne : doit-on déjà mentionner les mots de « pintxos » y « sangria » ? Et aussi parce qu’on y parle l’Euskara (basque) et l’espagnol (rassurez-vous, les non-polyglottes, le plus souvent, le français est parfaitement compris). Allez, on y va ? Suivez-le guide, olé !

Bilbao et son Guggenheim : culture et architecture

Scintillant au soleil telle une boule disco sous les spotlights (le résultat de 33 000 fines plaques de titane accolées telle une mosaïque géante, rien que ça), ce musée d’art contemporain imaginé par l’architecte nord-américain Frank Gehry est LE bâtiment qui fait la réputation mondiale de Bilbao. Construit entre 1993 et 1997 dans l’ancien quartier industriel récemment urbanisé, il est situé au bout de la rue Iparraguirre, qui traverse en diagonale Bilbao. Véritable prouesse architecturale, tout en ondulations et courbes, le bâtiment est une œuvre par lui-même.

Dès l’extérieur, en tournant autour de l’édifice sur le parvis, vous découvrirez des perspectives sur le Guggenheim sans cesse renouvelées

Le parvis sert aussi d’espace d’exposition aux œuvres de divers créateurs, comme l’immense araignée de Louise Bourgeois baptisée “Maman”, ou le fameux bouquet géant de tulipes colorées de Jeff Koons. Beau de l’extérieur, le Guggenheim l’est tout autant de l’intérieur.

En pénétrant dans le vestibule, le visiteur découvre immédiatement l’atrium, véritable cathédrale au plafond de verre aux courbes voluptueuses

Cœur du musée, il est le point de jonction des galeries et donne accès à la terrasse extérieure. 11 000 m² sont réservés aux expositions, soit pas moins de 20 galeries sur trois niveaux. Grâce à ses imposants volumes, le musée est le lieu idéal pour la présentation d’œuvres de grands formats. Lieu de vie, le musée possède aussi une salle d’orientation pour le visiteur, un auditorium, une boutique-librairie, une cafétéria, un restaurant-bistro et un restaurant gastronomique avec une étoile Michelin.

Le guggenheim de Bilbao

Le guggenheim de Bilbao – Crédit badcrc

La vieille ville et la concha de Saint-Sébastien : playa y pintxos

Pas si grand, et pourtant… “San Sé” recèle bien des trésors! L’image la plus connue de la ville basque-espagnole est certainement sa baie de la Concha, plage de sable blanc en demi-cercle bordée par l’océan. Balade, bronzette, baignade, beach-volley… les loisirs ne manquent pas! Et pour ceux qui ne veulent pas de sable dans les chaussures, pas de problème, cheminez sur le paseo de la Concha, promenade surplombant la plage.

A l’une de ses extrémités, vous pourrez découvrir le petit port de pêche et ses bateaux colorés, les façades de maisons de pêcheurs, l’aquarium, et pour les plus téméraires escalader le mont Urgull pour une vue panoramique à couper le souffle. Et pour se récompenser de cette fulgurante ascension, rien de tel qu’un apéro en terrasse. C’est à quelques pas de là que ça se passe, au cœur de la vieille ville, dont les nombreuses ruelles animées regorgent de boutiques et bars où déguster de succulentes tapas (appelées en basque “pintxos”).

A voir absolument, en plein centre de la vieille ville : des édifices emblématiques comme la basilique de Santa María del Coro ou l’église San Vicente ou encore la pittoresque place de la Constitution

San Sébastien en amoureux

San Sébastien en amoureux – Crédit Desde_Igueldo

Avec ses façades jaunes et blanches numérotées elle rappelle l’époque où la place servait encore d’arènes. Aujourd’hui, cette place est un lieu festif au quotidien avec ses commerces et terrasses sous les voûtes en pierre, et le théâtre de célébrations et fêtes officielles. A noter, Saint-Sébastien peut être rallié en 35 minutes depuis Hendaye avec le « Topo », navette ferroviaire qui fonctionne tous les jours (4,90€ A/R).

Fontarrabie : charme typique et fiesta

Hondarribia en basque ou Fontarrabie (« Fonta » pour les initiés), est un autre lieu incontournable pour son ambiance typique et festive. Par la route, ou en bateau depuis Hendaye, cette ancienne ville fortifiée a bien des atouts ! Elle dispose d’un patrimoine urbain remarquablement préservé : la vieille ville abritée par les remparts fortifiés (les seuls de toute la province du Guipúzcoa à tenir encore debout de nos jours) vaut le coup d’œil, avec son labyrinthe de rues pavées où il fait bon se perdre, ses monuments de style baroque et ses maisons typiques.

A voir également, le port de pêche voisin de la très belle plage de l’estuaire de la Bidassoa, et le quartier de la Marina, niché entre la ville fortifiée et la rencontre entre l’océan et le fleuve

Bordé de maisons traditionnelles basques aux volets et balcons colorés, autrefois habités par les pêcheurs, c’est aussi un lieu festif par excellence, particulièrement autour des rues San Pedro et Santiago, avec une importante concentration de restaurants, bars à pintxos et bars dansants. Partageant l’affiche avec Saint-Sébastien, Fontarrabie est devenu ces dernières années un haut-lieu de la cuisine gastronomique basque-espagnole, avec nombre de jeunes chefs qui, après avoir fait leurs armes ailleurs, sont (re)venus s’installer dans la ville (Arroka Berri, Alameda, Kaialde…).

Fontarrabie depuis Hendaye

Le centre-ville de Pampelune : le plein d’activités

Vous la connaissez certainement pour ses célèbres fêtes de la San Fermin célébrées en juillet, avec ses festayres en rouge et blanc et ses spectaculaires courses de taureaux dans les ruelles étroites. Mais Pampelune est une ville animée tout au long de l’année. Nous vous conseillons de flâner à pied sur le pavé des vieilles rues à l’ombre de l’enceinte fortifiée médiévale en passant par le rincón del Caballo Blanco et la place San José. Partez à la découverte de la place del castillo et ses pittoresques maisons du XVIIIe siècle avec leurs balcons et leurs tourelles. Visitez des bâtiments historiques (la cathédrale Santa María, l’hôtel de ville, le musée de la Navarre…), savourer de délicieuses tapas… Le centre historique regorge de lieux à voir !

Place de Castille à Pampelune

Place de Castille à Pampelune – Crédit Jean-Christophe BENOIST

Pour ceux qui aiment la nature, Pampelune abrite de nombreux parcs de charme, que ce soit les pelouses ombragées de la citadelle, le mini-zoo dans les fossés de la Taconera ou encore le parc fluvial de l’Arga et ses plus de 800 000 m2 de parc arboré

Il y a également de nombreux jardins, embarcadères, ponts médiévaux et anciens moulins au fil du fleuve. Et bien entendu le parc Yamaguchi construit sur le schéma d’un jardin nippon et qui abrite l’un des plus grands planétarium d’Europe. Pampelune, c’est aussi une ville où il fait bon profiter de la riche gastronomie locale à coup de tapas et de vin, par exemple dans le Café Iruña ou le bar Txoko, deux lieux appréciés par l’écrivain Ernest Hemingway. Dans la vieille ville, il faut indéniablement goûter à l’ambiance des rues Estafeta et San Nicolás et de la place del Castillo (où se joue souvent le « poteo », tournée de bar en bar). Pour la vie nocturne et au petit matin, le quartier San Juan est « the place to be » avec ses cafés-bars et discothèques proposant des styles musicaux pour tous les goûts.

Guernica : sur les traces de l’histoire

A une demie-heure de route de Bilbao, dans la communauté autonome de Biscaye, Guernica est un nom tristement célèbre dans les livres d’histoire. La ville fut presque entièrement rasée lors du bombardement du lundi 26 avril 1937 perpétré par les troupes allemandes et italiennes. Ce lundi tragique a été immortalisé par Pablo Picasso dans son tableau éponyme. Depuis, la vie a repris ses droits, Guernica s’est reconstruite et c’est aujourd’hui une ville chaleureuse et animée. Les amoureux d’histoire pourront en apprendre plus son passé, sa culture et ses traditions dans l’un des sites historiques. Par exemple la Casa de Juntas ou Maison des Assemblées, et l’arbre de Gernika, symbole des droits et des libertés basques, qui sont deux lieux épargnés par les bombardements. Le musée de la Paix, le musée Euskal Herria, le Parc des Peuples d’Europe ou l’église Santa Maria sont également des lieux incontournables. Les amateurs de grand air seront également ravis.


Guernica

Guernica – Crédit calafellvalo

Guernica est en effet située au cœur de la Réserve de la Biosphère d’Urdaibai, une zone naturelle aux paysages à couper le souffle (dont de magnifiques plages), et abritant une flore et une faune exceptionnelles

Pour les gourmands et gourmets, le lundi est le jour à ne pas manquer, car… c’est jour de marché ! L’occasion de découvrir les richesses de la gastronomie locale, comme les fameux pintxos, les haricots de Gernika ou la délicieuse bouchée du poivron de Gernika. Accompagnez le tout d’un verre du local vin blanc Txakoli. Ne manquez pas non plus les fréquents et spectaculaires parties de pelote basque, sport ancestral toujours d’actualité.

Pintxos pays basque espagnol

Pintxos pays basque espagnol – Crédit drburtoni

Summary
Visiter le Pays Basque espagnol : Top 5 des lieux incontournables !
Article Name
Visiter le Pays Basque espagnol : Top 5 des lieux incontournables !
Description
Bilbao et son Guggenheim, San Sébastian et gastronomie légendaire, Pampelune et ses fêtes mondialement connues... Suivez-nous au Pays Basque espagnol !
Author
Passion Aquitaine
The following two tabs change content below.
Laura Bernaulte
Bordelaise des orteils à la racine des cheveux, journaliste, mon amour de la région et ma passion pour le vin sont inscrits dans mes gènes.
Mets du Sud-Ouest dans tes emails ! Passion Email

* Newsletter bio garantie sans exhausteur de goût ni pesticide
Laissez un commentaire, partagez votre avis avec d'autres passionnés !

3 Commentaires sur "Visitez le Pays basque espagnol : Top 5 des lieux incontournables !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
marie hélène Lafourcade
Invité

Pays basque espagnol, mon lieu d’évasion préféré et entre les 3 grandes villes citées dans l’article, des petites merveilles comme : Leikeitio, Elantchove, Mundaka, Ognate… et tant d’autres. D’ailleurs, je vais repartir bientôt !

Rémy Martineau
Admin

Oui Marie-Hélène, je suis bien d’accord avec vous ! Il y a des petites merveilles au sud du Pays basque, Mundaka en fait clairement partie. En tout cas, un grand merci de nous suivre et pour ce sympathique commentaire 😉

Estelle Arramounet
Membre

J’ai visité le Guggenheim et Bilbao il y a quelques années c’est effectivement un superbe musée qui vaut le détour ! C’est plaisant de lire un article qui en parle.

wpDiscuz